C’est le moment des jeux libres. Soit avec les jeux proposés par l’enseignante, soit en investissant les différents coins de la classe (coin maison, coin voitures…). L’enseignante discute avec les élèves. C’est un moment d’échanges important.

C’est la transition entre la maison et les activités scolaires.

Les enfants se rassemblent au coin tapis autour de l’institutrice.

On complète le calendrier et la météo. On explique aussi la journée.

Ce moment est primordiale pour aider les élèves à se situer dans le temps. Mais cela peut aussi être un temps de langage où chacun peut s’exprimer.

 

Les enfants sont partagés en petits groupes. Les activités proposées sont variées : mathématiques, éveil, langage, artistiques..). Elle se font soit en totale autonomie, soit accompagnées par l’enseignante.

Les toilettes, c’est aussi un moment d’autonomie : se déshabiller et se rhabiller seul.

On se lave toujours les mains après un passage aux toilettes.

Après avoir rangé, tout le monde va chercher son cartable et déballe sa collation, toujours un fruit ou un légume. On sort aussi sa gourde d’eau, boire, c’est très important!

On en profite pour papoter avec ses camarades et madame n’est jamais loin pour aider celui qui en aurait besoin.

Les ateliers reprennent. Le temps d’attention des enfants est limité. On va donc fractionner les activités en alternant celles qui demandent de la concentration et celles qui en demandent moins.

Apprendre à ranger c’est important, cela permet aussi de catégoriser les jeux: les puzzles avec les puzzles et les livres avec les livres dans la bibliothèque. Chaque objet à sa place, et lorsque l’on vit en groupe, c’est important de le respecter.

Quand tout est bien rangé, on passe aux toilettes, on se lave les mains et on s’habille. Tout seul dans un premier temps, mais madame veille pour aider les enfants qui n’y arrivent pas encore.

Les enfants ont déjà beaucoup travaillé, ils doivent se dégourdir les jambes dans notre jardin quand le temps le permet. Si ce n’est pas le cas, on leur laisse un moment de jeux libres

Encore et encore, l’apprentissage de l’hygiène et de la propreté sont des étapes importantes pour les enfants. Ils vont donc régulièrement aux toilettes et se lavent beaucoup les mains.

Les enseignants accompagnent les enfants dans le réfectoire. Il peuvent y manger soit les tartines que vous lui aurez préparées, soit le repas chaud de l’école. Vous avez le choix entre un repas classique, végétarien ou sans porc. Un partie des ingrédients est bio.

Chaque enfant reçoit un potage.

 

Les enfants se sont beaucoup dépensés, ils sont épuisés et doivent reprendre des forces. Après un passage aux toilettes, chacun s’installe dans son lit avec son doudou et sa tétine. Nous voilà prêts pour un repos bien mérité sous la surveillance des animateurs de garderie.

Chacun a pu se réveiller à son aise, on se retrouve en classe autour de l’institutrice. C’est le moment lecture. Mais on peut tout aussi bien chanter, danser, apprendre un poème.

En fonction du temps, on continue les ateliers ou l’on va dehors pour des activités récréatives.

Tout retrouve sa place, on prend un moment au coin tapis pour discuter de la journée et de ce qui nous attend demain.

On se prépare pour la garderie, dehors s’il fait beau, ou à l’intérieur si ce n’est pas le cas.

Parfois madame distribue un cahier. Celui-ci contient des informations pour les parents. Il faut le ramener dès le lendemain.

La journée avec leur institutrice est finie, ce sont les animatrices qui prennent le relai.

C’est « l’heure des parents ». Une garderie est possible si vous ne savez pas récupérer votre enfant à cette heure-là.

Les enfants sont épuisés, mais ils ont de nombreuses choses à vous raconter…ou pas, parfois ils sont très secrets!

Les enfants participent à un cours de psychomotricité deux périodes par semaine avec une psychomotricienne. La salle compte de nombreux aménagements afin de diversifier les apprentissages.On court, on saute, on apprend à connaître son corps.